La Fête de la Musique revient le prochain 21 juin

Le 21 juin, jour du solstice d’été, le monde entier danse au rythme de la Fête de la Musique. Un événement international qui se répète régulièrement depuis plus d’un quart de siècle, lié aux célébrations de l’arrivée de l’été, date à laquelle, selon les croyances païennes, l’homme, le soleil, la terre et toutes les créatures vivantes entrent en contact. Parallèlement aux rites populaires habituels, la Musique est ainsi célébrée; un des moyens par excellence pour créer un moment de rencontre entre différentes cultures et contextes sociaux.

La Fête de la Musique et ses origines
“La musique partout et le concert nulle part” était le slogan de la première édition, née 1982 par la volonté et la vision de Jack Lang, Ministre français de la Culture et du Directeur Général de la Musique et de la Danse, Maurice Fleuret. L’idée était de donner vie à une grande fête où créer et vivre la musique grâce à l’organisation de nombreux concerts gratuits pour un très large public pouvant accéder à toutes sortes de genres musicaux (musique classique, jazz, rock, musiques du monde, rap, musique traditionnelle …). Sur les places, dans les espaces communs, dans les écoles, dans les musées, dans les rues et même dans les aéroports, la Musique devient ainsi la protagoniste d’un message fort d’accessibilité universelle, d’invitation au voyage, à la communion et à la communication entre tous les peuples et toutes les cultures.
Ce message sera ensuite repris dans les années suivantes, lorsque la Fête de la Musique deviendra un événement international. Plus précisément, en 1985 l’événement a franchi les frontières françaises à l’occasion de l’Année Européenne de la Musique. En 1995, le festival s’est propagé dans de nombreuses capitales du monde, devenant la Journée Mondiale de la Musique/World Music Day, l’un des événements culturels les plus importants jamais créés.
La Fête de la Musique aujourd’hui
En moins de 10 ans, la Fête de la Musique a été célébré dans 85 pays, dans les cinq continents. Rien qu’en France, elle lance l’organisation de 18.000 événements sonores chaque année, pour environ 5 millions de musiciens, réunissant plus de 10 millions de spectateurs. En 2019, en Italie, grâce au travail de l’AIPFM (Association Italienne pour la Promotion de la Fête de Musique), plus de 280 villes ont participé, créant un réseau distribué sur tout le territoire national. Au total, il y a eu environ 700 concerts de musique live dans toutes les villes, principalement en plein air, avec la participation de musiciens de tous niveaux et de tout genre.
Les chiffres sont également élevés dans de nombreux pays du monde, où la Fête de la Musique devient, au fil des années, un événement important, porteur de nouvelles tendances musicales, favorisant ainsi la visibilité des activités artistiques et culturelles: renouvellement de la musique traditionnelle, explosion des musiques du monde, développement de chœurs, apparition du raptechno, musiques urbaines, etc..
Fête de la Musique 2020
Le 21 juin 2020 sera une journée encore plus extraordinaire pour réaffirmer au monde entier l’importance de la Musique. Malgré les nombreuses incertitudes organisationnelles causées par l’urgence sanitaire, la Fête de la Musique aura quand même lieu cette année.
Plus que jamais, il est essentiel de «raviver» la musique, de créer un moment pour exprimer le désir de vivre et de revenir à la normalité. Car, comme nous l’avons vu dans les nombreux flash mob depuis les balcons, dans les concerts en streaming, la musique permet de surmonter même les situations plus difficiles, créant des moments de partage et de proximité.
Il est important de célébrer les musiciens et tous ceux qui travaillent avec et pour la musique.
Et justement pour éviter que la Fête de la Musique 2020 se célèbre sans musique, ces derniers jours la manifestation lancée par La Musica che Gira, le syndicat des travailleurs du monde de la musique, a été partagée sur les réseaux sociaux avec les hashtags #senzaMusica et #IoLavoroConLaMusica. Cette initiativea comme but celui de demander au gouvernement de prendre en compte dans le décret de relance post-covid19 des besoins de tous ceux qui travaillent dans le secteur de la musique. Une manifestation recueillie par de nombreux musiciens, de Vasco Rossi au Subsonica, de Jovanotti à Piero Pelù, en passant par des milliers de techniciens, promoteurs, consultants, maisons de production, agences de réservation et propriétaires de clubs qui, avec le confinement, ont subi de graves et inévitables retombées économiques.
En Italie, de nombreuses villes célébreront la Musique ce 21 juin. L’une des célébrations les plus importantes aura lieu à Rome et rendra hommage à Ezio Bosso, citoyen d’honneur depuis le 20 juin 2019 et récemment décédé. La ville entière accueillera – avec des représentations gratuites et de tout genre musical – le Maestro qui nous a raconté et témoigné son amour pour la musique.
Musiciens, passionnés, professionnels et surtout amateurs, sont ainsi invités à célébrer avec des rituels spontanés, jouer et chanter à l’extérieur, sur les places, dans les cours, mais aussi aux fenêtres et sur les balcons de leur maisons.
Nous célébrerons la Musique avec joie, partageant la liberté et l’amour. Ocarina sera au premier rang et vous, êtes-vous prêts?