Livraison gratuiteGarantie 24 moisMade in Italy

Gug, l’école du mégaphone: un nouveau projet à mi-chemin entre l’école réelle et un événement sonore communautaire

En cette période d’incertitude profonde et de difficultés où les besoins des enfants sont souvent éclipsés, heureusement, il existe des enseignants et des éducateurs qui étudient les moyens créatifs de rester proches de leurs élèves, en utilisant des méthodes alternatives aux plateformes en ligne qui ne sont pas toujours fonctionnelles et accessibles à tous.
Dans cette optique, à Rimini est née « Gugù, l’école du mégaphone« , une initiative unique en son genre à niveau européen. Le projet, comme le disent les deux créatrices Alessandra Falconi et Elisabetta Garilli, est à mi-chemin entre l’école à distance et un événement sonore communautaire. À partir du 25 avril dernier et pendant 50 jours, les enceintes du restaurant Artrov, tous les jours à 13h, diffusent une piste audio de 5 minutes, composée de voix de garçons, de filles, d’enseignants et des responsables du projet. Chaque piste s’ouvre avec  un joyeux jingle initial (« Voici notre école: envole-toi vers Rimini! Vite les enfants, allez au balcon: à la fenêtre on écoute et on agit … ») prélude à de nouvelles surprises.
Jour après jour, les pistes se sont aussi composés de petites énigmes, de débuts de comptines à mémoriser, de notions sur le ciel pour des projets de micro science, d’incipit d’histoires et de poèmes mais aussi de beaucoup de musique. L’audio diffusé par le mégaphone est également en dialogue virtuel avec les plates-formes de classe: les enfants peuvent poursuivre les activités lancées « en direct », en discuter avec les enseignants et entre camarades de classe. Et de nouvelles activités sont aussi proposées: les parents sont invités à utiliser un numéro WhatsApp pour envoyer des messages vocaux (maximum 15 mots) dans lesquels leurs filles et garçons peuvent dire tout ce qu’ils veulent.
Pour l’instant, participent au projet l’école maternelle Gambalunga et l’école primaire Ferrari situées dans le centre historique. Mais d’autres ont déjà manifesté leur intérêt.
La grand-mère qui prépare le déjeuner, le père qui regarde par la fenêtre, les enfants sur les terrasses, tous vivent et partagent cette expérience sonore qui est aussi devenue par magie un lieu pour consolider le tissu multiethnique de ce quartier du centre-ville et reconnecter ainsi les enfants isolés par cette crise sanitaire et sociale. Tous les étudiants les plus défavorisés qui, dans cette période, finissent par prendre du retard à cause du manque de supports pour suivre l’enseignement à distance, peuvent en bénéficier en particulier. Ce n’est pas un hasard si « La scuola al megafono » a été inspiré par le grand Alberto Manzi, maître de la télévision italienne de l’émission ‘Non è mai troppo tardi’. Le nom Gugù vient en fait du caractère littéraire du roman homonyme de Manzi, qui vit dans les favelas brésiliennes et enseigne avec ce qu’il a à disposition. « Le but du projet – dit Falconi, chef de projets éducatifs internationaux et également responsable du Centro Alberto Manzi de Bologne – est précisément celui de pouvoir transmettre nos connaissances avec ce dont on dispose « .
Précieuses sont la supervision et l’apport de compositions musicales de l’artiste Elisabetta Garilli, pianiste, compositrice, éducatrice musicale, Prix Rodari en 2018 dans la section « Contes de fées et comptines ». Garilli, qui est également le fondatrice du Garilli Sound Project (groupe de musique de chambre moderne qui développe des projets expérimentaux de nouveaux langages musicaux également avec des instruments conventionnels), a créé la musique et les jingles du projet et est responsable de l’assemblage des pistes audio WMA en MP3, des matériaux hétérogènes avec les voix des garçons et des filles et de tous les enseignants …
«J’ai été ravi de participer à cette initiative – a expliqué Garrilli – parce que tous les enfants méritent non seulement la beauté et le jeu, mais aussi une écoute authentique et non passive de leurs voix, de leurs pensées, de leurs émotions capables de toucher et émouvoir même l’adulte le plus réticent « . Une affirmation que nous partageons chez Ocarina, dans l’espoir qu’un temps viendra où serons proposés de plus nombreux parcours éducatifs qui utilisent des méthodes alternatives comme le jeu, l’écoute et la production musicale.

Aujourd’hui Ocarina écoute: Living in a Ghost Town – The Rolling Stones

Mesdames et messieurs, filles et garçons, attention, les Rois sont de retour ! Nous parlons des Rolling Stones qui ont présenté la semaine dernière Living in a Ghost Town, leur nouvelle chanson inédite, définie souvent en cette période comme la bande de son originale du confinement.
Une chanson reggae funk blues rock, avec un texte et une vidéo très actuels … tout simplement parfait!
Les capitales mondiales isolées à cause du coronavirus sont les protagonistes de la géniale vidéo de Living in a Ghost Town, le nouveau single des Rolling Stones, sorti le 24 avril sans annonce, 8 ans après la publication des deux derniers titres inédits Doom and Gloom et One More Shot.
La chanson raconte comment on se sent dans un endroit qui était autrefois plein de vie et maintenant devenu désert. « La vie était si merveilleuse avant qu’ils ne nous ferment tout, nous nous sentons comme des fantômes qui vivent dans une ville fantôme », chante Mick Jagger. En fait, la pièce a été écrite il y a un an et est restée en attente. Étant donné le moment de crise, le groupe a décidé de n’apporter que quelques modifications au texte et d’enregistrer à Los Angeles et à Londres en lockdown.
Les fans espèrent que Living in a Ghost Town soit une première anticipation de ce qui sera le nouvel album inédit des Stones, le premier après « A bigger bang » sorti en 2005. Mais le groupe ne s’est toujours pas exprimé à ce propos…
Il est certain que Jagger et ses associés sont en excellente forme: il y a deux semaines, ils étaient en fait parmi les protagonistes de One World: Together at Home, le concert virtuel organisé par Lady Gaga en soutien de l’Organisation mondiale de la santé dans la lutte contre le coronavirus.
Ici vous pouvez acheter la chanson
Ci-dessous la vidéo

Une fable pour vous

‘Une fable pour vous’ est l’initiative lancée par Ocarina Player – le premier lecteur de musique pour enfants – pour rendre ces longues et fatigantes journées d’isolement en peu moins pénibles. Une alternative stimulante à la télévision, aux smartphones, aux jeux vidéo et à Youtube, toujours en embuscade, surtout dans les moments d’ennui.

En vous connectant à la section ‘Une fable pour vous’ du site, il est possible de télécharger gratuitement une sélection d’histoires et de chansons pour enfants, en 4 langues différentes (italien, anglais, français et allemand), constamment mise à jour. Ocarina met aussi à disposition quelques pistes déjà présentes dans les playlists Ocarina édition Classique, en 4 langues différentes. Les chansons en italien sont des productions originales d’OcarinaSound, tandis que les chansons en français, anglais et allemand sont le résultat de collaborations avec des éditeurs européens, entre les plus importants du secteur: Bloom – La Radio des Enfants; Storynory; Vorleser.net

Mais cela ne s’arrête pas là: en plus des titres déjà présents dans l’édition Classique, Ocarina permet de télécharger de nouveaux contes de fées inédits produits par OcarinaSound.

Toujours dans la section ‘Une fable pour vous’, Ocarina propose plusieurs liens à des initiatives en ligne, chaînes YouTube, pages Facebook où écouter ou télécharger des contes de fées audio ou des lectures vidéo.

Aujourd’hui, Ocarina écoute la chanson thème « Dilili à Paris »

À l’occasion de la Journée internationale de la Femme, Ocarina rend hommage à toutes les femmes vaillantes qui se sont battues et se battent pour l’égalité des genres, des ethnies et des classes sociales, proposant la chanson thème du film d’animation Dilili à Paris. Signé par le maître de l’illustration animée Michel Ocelot, « Dilili à Paris » est un noir en défense des femmes et a été considéré par de nombreux critiques de cinéma comme le meilleur film de 2018 « , une animation pour enfants dans le but d’éduquer les adultes ».
Devenu célèbre avec le personnage du petit africain Kirikù qui l’a conduit à la victoire à Cannes, avec « Dilili à Paris », Ocelot raconte, sous forme d’une histoire  aux implications sombres, des thèmes difficiles comme la violence contre les femmes et les féminicides, de plus en plus en hausse en France ainsi que dans le reste du monde. Sa protagoniste s’appelle Dilli, une fillette à la peau ambrée qui s’est enfui de la Nouvelle-Calédonie en clandestinité, et qui débarque dans la capitale française de 1900 avec l’aide de l’anarchiste libertaire Louise Michel, professeur des droits des femmes et de la rébellion contre l’injustice.
Dilili découvrira un trafic de fillettes kidnappées par la secte des Mâles-Maîtres, des méchants gents qui tentent de stopper l’émancipation féminine en forçant leurs petites victimes à se couvrir de voiles noirs et à marcher à quatre pattes.

La bande sonore originale du film est celle du musicien et chef d’orchestre libanais Gabriel Yared, compositeur de la musique de « La ville des anges » et gagnant de l’Oscar pour le « Patient anglais ».

Ici vous pouvez acheter la chanson:

Ci-dessous la vidéo:

Henri Dès: l’auteur-compositeur pour enfants

50 ans de carrière, 250 chansons, 4.5 millions d’albums vendus, 30 écoles portant son nom, 100 fois à l’Olympia, 15 disques d’or, une mélodie composée pour le carillon de la cathédrale de Genève, une mention dans le Petit Larousse 2012, une webradio qui diffuse ses chansons 24h / 24 … On parle de l’artiste suisse  Henri Dès, l’un des auteurs-compositeurs préférés des enfants français et francophones, considéré par beaucoup comme une véritable légende. Nous avons commencé à l’aimer grâce aux nombreux parents, amis d’Ocarina, qui nous suggèrent régulièrement ses chansons.

Henri Dès est le père de « La petite Charlotte », chanson adorée par les enfants de plusieurs générations, ainsi que de « Les bêtises », CD de chansons rythmées et amusantes très adaptées aux petits, et de « Le beau tambour », un album enivrant pour chanter et danser qui a eu beaucoup de succès. Nombreuses sont les compositions qui l’ont rendue unique dans son domaine, l’un des rares artistes qui, au fil des ans, a toujours su rester au sommet de la vague.

Les chansons d’Henri Dès parlent de la vie quotidienne des enfants: à l’école, avant d’aller se coucher, au parc; elles racontent de rêves, mais aussi de cauchemars, car l’univers de l’auteur n’est pas toujours rose … Parmi les vidéos les plus drôles nous recommandons « Les bêtises à l’école » qui sur YouTube compte plus de 6.000.000 vues.

Beaucoup soutiennent que Henri Dès soit un véritable unificateur de générations et c’est surprenant de découvrir comment les enfants, leur parents et grands-parents chantent ses chansons à l’unisson pendants ses spectacles. Cependant, il parait que le compositeur suisse ne soit pas apprécié que par les plus petits. En fait, en août 2019, il a participé à un festival de musique métal en Bretagne, faisant danser des milliers de metalheads, à tel point qu’il a été surnommé Henri « death » métal. A cette occasion, il a lui-même déclaré sur les réseaux sociaux que des ‘grands hommes barbus « avec des bras aussi gros que [ses] cuisses » se sont  laissés emporter par une folie délirante au refrain de « Ohé, le bateau! »‘.

C’est peut-être à cause de ce concert trop éprouvant en Bretagne, qu’à la fin de l’été 2019, le chanteur a dû faire une pause forcée, pour reprendre ses concerts seulement à la fin de l’année pour le plus grand plaisir de ses fans. Et juste ce février, Henri Dès fêtera ses 80 ans sur scène avec une tournée qui durera jusqu’en avril. Ici vous pouvez trouver le calendrier complet de toutes les dates.

La chiropratica e lo sviluppo sensoriale nel bambino: intervista al chiropratico pediatrico Sébastien Cras

Sébastien Cras, puoi parlarci della tua professione?
Sono un chiropratico con sede nei Paesi Baschi, a Bayonne. La chiropratica è un ottimo rimedio per individuare e combattere problemi della colonna vertebrale ma non solo! In particolare mi occupo di  Neurologia Funzionale Chiropratica (NFC). Donne in gravidanza, neonati, bambini, adulti, atleti, anziani, sono tutte persone che mi richiedono trattamenti per prevenire o recuperare lesioni fisiche, chimiche o emotive. Questi ultimi 3 aspetti sono effettivamente correlati e il mio lavoro è proprio quello di riportare i pazienti a un equilibrio e una postura ottimali.

Neurologia funzionale … da dove cominciare?
Tutto inizia nella pancia della mamma, nella fase embrionale! Decine di migliaia di neuroni vengono creati ogni giorno, così come la loro interconnessione. L’ottimizzazione di questo meccanismo è essenziale nei primi anni di vita, perché in età adulta la creazione di neuroni rallenta. È per questo motivo che qualsiasi stimolazione nel feto e nel bambino, permetterà di moltiplicare le connessioni neuronali e di mantenere la loro attività. Le stimolazioni possono essere fisiche (motorie), chimiche (cibo, micronutrizione) e psico-affettive. Toccano tutti i sensi: gusto, olfatto, vista, tatto, ma anche udito!
Prima di piantare verdure in un orto si preparara il terreno, si rimuovano le erbacce, si nutre il terreno …. allo stesso modo la chiropratica « pulirà » e ottimizzerà il sistema nervoso di un bambino in modo che possa comprendere la stimolazione, assimilare e quindi promuovere una buona postura, buone capacità motorie, buona concentrazione, buona capacità di apprendimento, ecc.

In termini concreti, come possiamo stimolare i bambini ogni giorno?
Uno dei primi ruoli del sistema nervoso è il movimento. Questo è innato e non dovrebbe essere bloccato. Ad esempio, fasciare un bambino lo priva di abilità motorie libere e non promuove lo sviluppo del cervello. È sicuramente meglio far stare un bambino su un tappetino che su una poltrona reclinabile. In questo modo potrà muoversi, girare la testa quando sente un suono e associarlo a un’immagine. Sarà anche in grado di toccare ciò che lo circonda senza restrizioni di movimento. Sicuramente anche i suoni avranno un ruolo stimolante: i rumori della casa e dell’esterno, le voci del suo entourage, la musica, sono altrettanti fattori che parteciperanno alla moltiplicazione dei neuroni!

Pensi che Ocarina Player possa svolgere un ruolo interessante in questa stimolazione?
Certo ! La varietà di suoni e le frequenze sonore promuoveranno una creazione quantitativa e qualitativa dei neuroni e la loro interconnessione. Ocarina consente inoltre ai bambini di sviluppare la loro autonomia grazie ad una navigazione semplificata ed un ascolto in movimento. Un piccolo consiglio personale a tutti gli amanti e utilizzatori di Ocarina: inserisci all’interno del Player tante e differenti tracce in modo da offrire ai bambini una grande scelta di ritmi, generi, lingue e suoni!

*Sébastien Cras è un chiropratico per bambini e professionista in Kinesiologia. Svolge la sua professione a Bayonne in Francia. Qui potete trovare maggiori informazioni su di lui e sulla sua attività.

L’été est un moment important pour le développement du langage de l’enfant: une interview avec l’orthophoniste française Elsa D’Allens

Pendant l’été, Ocarina a interviewé Elsa D’Allens, une orthophoniste française, pour parler de son travail avec les enfants qui ont des problèmes de language et pour suggérer aux parents des conseils utiles pour garantir des bénéfices par les vacances, les voyages et les moments de détente ….

Tout d’abord je vous demanderais une brève présentation de vous-même et de votre travail
Je suis orthophoniste et je travaille à temps partiel à l’hôpital en service de neurologie pédiatrique avec des enfants porteurs d’épilepsie, de lésions cérébrales, de syndromes génétiques, maladies neurodégénératives et de troubles de l’oralité. Je travaille aussi en cabinet avec des enfants et des adultes présentant des pathologies très variées comme Alzheimer, Parkinson, des séquelles d’AVC ou de traumatismes crâniens mais aussi des enfants avec retard de langage, troubles des apprentissages (dyslexie par exemple) ou porteurs d’autisme. 

Nous sommes en été et nous aimerions donner quelques conseils aux parents qui ont des enfants ayant des troubles de langue pour tirer le meilleur parti de cette période de repos de l’école et de toutes les activités réalisées durant l’année.

Les vacances sont un moment où les enfants doivent tout d’abord se détendre et s’amuser … mais souvent, ils sont aussi une opportunité de grandir et de consolider les connaissances et les compétences acquises au cours de l’année. Même les enfants qui ont des problèmes de vocabulaire, souvent en septembre, à la fin des vacances d’été sont souvent améliorés ….
Les enfants apprennent bien mieux dans le jeu et dans le plaisir et c’est d’autant plus vrai pour les enfants présentant des difficultés d’apprentissage. Un environnement sécurisant et soutenant est le contexte le plus favorable pour que l’enfant fasse de nouvelles acquisitions et renforce ses connaissances. La plupart du temps, durant les vacances, la pression est moins importante et c’est l’occasion pour les enfants de faire de nouvelles expériences. Ils reprennent confiance en eux et sont heureux de reprendre leur suivi orthophonique à la rentrée et montrer leurs progrès.

D’après votre expérience, pensez-vous qu’il est important et fructueux pour l’enfant, après une thérapie orthophonique, de s’arrêter quelques mois pour se relaxer ou, au contraire, vous pensez que la thérapie doit se poursuivre de façon constante et continue?
La rééducation orthophonique suit un rythme et des activités adaptées à chaque enfant en fonction de leurs compétences. Une pause estivale est bénéfique afin de permettre aux enfants de relâcher la pression, d’autant plus pour les enfants avec difficultés d’apprentissage. Cependant, nous remarquons que la régularité du suivi orthophonique est indispensable au succès de la rééducation.

Pouvez-vous nous donner quelques suggestions pour réussir à stimuler le langage des enfants et peut-être exploiter les nouvelles activités qui sont faites en vacances comme renforcement linguistique?

Parler à l’enfant, même tout petit, est indispensable pour stimuler son langage. Le langage n’est pas un exercice ni un but en soi mais c’est un moyen de communiquer. La communication est l’acte de partager ce que l’on vit, ce que l’on voit et prendre plaisir à le partager avec autrui. L’été est un moment opportun pour écrire des cartes postales ou tenir un petit journal de vacances, lire de nouvelles histoires ou des livres en lien avec les activités de l’été. Cela permettra d’aborder du vocabulaire nouveau, de renforcer l’usage de la syntaxe. Les jeux de mots, jeu de rimes ou syllabes (lors des trajets en voiture par exemple!) sont un bon moyen de travailler le langage et la mémoire tout en s’amusant!

Y at-il une activité et un jeu à faire indiqué pour stimuler le langage?
Pour aider l’enfant à développer son langage, il est important tout d’abord de savoir l’écouter et de lui laisser le temps d’essayer de s’exprimer. Souvent, par envie de stimuler, nous parlons trop! Il est conseillé de se mettre au même niveau que l’enfant lorsque nous nous adressons à lui, de capter son regard quand nous lui parlons. Cela lui permettra d’être plus attentif au moment d’échange et de pouvoir porter son attention sur les mouvements que font nos lèvres, notre langue quand nous parlons. Pour les enfants qui ont des difficultés phonologiques (les sons sont mélangés ou déformés à l’intérieur des mots), nous pouvons ralentir notre débit de parole et accentuer légèrement la prosodie (la musique de la langue). Nous pouvons jouer à couper les mots en syllabes ou en sons (en tapant des mains par exemple) selon le niveau de l’enfant. Cela l’aidera à mieux se rappeler des mots compliqués et cela préparer aussi l’accès au langage écrit.

Comment pouvons-nous savoir si les activités et les jeux proposés progressent bien?

Le plus important: que l’enfant s’amuse! S’il se prend au jeu, quel qu’il soit, il en tirera quelque chose, c’est certain!

Enfin, une question plus générale … l’écoute selon vous peut aider les enfants à améliorer le développement du langage? pouvez-vous nous parler de votre expérience?
La musique est très importante dans l’apprentissage du langage. Le rythme, la prosodie fait partie de cet apprentissage. Nous avons parfois recours à la musique et au rythme dans une thérapie spécifique dédiée aux personnes ayant perdu le langage suite à un AVC (accident vasculaire cérébral) lorsque la lésion cérébrale se situe dans l’hémisphère gauche principalement. Nous faisons chanter le patient afin de l’aider à retrouver la parole.

Astuces pour aller à la plage avec des enfants

C’est l’été, il fait beau, il fait chaud, les vacances arrivent : en route pour la plage ! Mais comment faire avec un enfant ? Nous vous livrons quelques astuces pour profiter d’un bon moment en famille.
– Choisir une crème solaire avec une composition et un indice adapté grâce à l’application INCI Beauty.
– Miser sur un chapeau bien couvrant et un top anti-uv pour protéger efficacement la tête et le buste.
-Prendre des lunettes de soleil à accrocher au chapeau avec le cordon (ou en faisant des trous soi-même).
– S’équiper d’une tente anti-uv pour avoir un abris et d’un grand tapis de sol isolant ou d’un simple draps à l’envers avec du volume aux quatre coins pour créer un espace isolé du sable.
-Pour les jouets, sortez léger en prenant un seau ré tractable, des bols gigognes, une pelle et un râteau.
-Un sac isotherme avec de l’eau et de quoi grignoter.
Pour les moins de 3 ans :
– Un maillot couche lavable plutôt qu’une couche de piscine jetable, c’est à la fois économique et écologique.
-Un moyen de portage aquatique de type watersling pour se déplacer jusqu’à la plage ou marcher au bord de l’eau avec bébé.
Et bien évidemment; n’oubliez pas de prendre votre Ocarina avec les derniers tubes de l’été !
Source photo : Pixabay

Viaggiare con i bambini: la testimonianza del travel daddy Alejandro García

Viaggiare è affascinante, scoprire nuove città e culture è un modo imbattibile per rimanere attivi: dalla preparazione del viaggio in cui si comincia a immaginare come saranno in realtà i luoghi che visiteremo ai tentativi per imparare qualche parola della lingua del paese in cui andremo…

Per anni ho viaggiato con la mia compagna e, come accade nella maggior parte dei casi, con il passare degli anni arrivano i bambini. Alcuni pensano che i figli siano una limitazione per viaggiare, al contrario noi li abbiamo fatti diventare parte di queste piccole avventure.

Ho viaggiato con mia figlia da quando era molto piccola e anche se è vero che da quando abbiamo lei partiamo con più valigie, non tornerei indietro per niente al mondo.

Basta organizzarci un po’ e pensare che nel posto dove andremo ci saranno altri bambini e di conseguenza non sarà necessario portare cose ingobranti come mute di pannolini, barattoli con cibo o una quantità inesauribile di asciugamani 🙂 Tutti questi articoli occupano molto spazio ed è comunque molto facile comprarli sul posto.

Per gli spostamenti in macchina, in treno, in nave o in aereo consiglio sempre di portare cose diverse per intrattenere i bambini, come i colori, adesivi, puzzle e soprattutto….  il lettore musicale Ocarina! Con questa i bambini possono rilassarsi e svagarsi ascoltando la musica e le fiabe preferite, ma anche si sentiranno a casa quando arriveranno in un posto per loro sconosciuto.  Un altro consiglio è di portare un piccolo bollitore e thermos per scaldare bottiglie o purea.

Viaggiare con i bambini è incredibile, dal momento in cui salgono sull’aereo e si rendono conto che possono vedere il mondo dall’alto, il cielo, le nuvole, fino a quando arriviamo in una nuova città… non so come sia possibile ma sin dalla tenera età sono attenti a tutto e non vogliono dormire per non perdere i dettagli. Come padre adoro questi momenti…spesso un posto completamente nuovo per la mia bambina diventa presto e facilmente familiare ed anche se le persone intorno a noi parlano un’altra lingua all’inizio incomprensibile, piano piano passando i giorni è in grado di dire un ciao come un arrivederci.

Inoltre in questi giorni di viaggio possiamo godere dei nostri figli 24 ore su 24 e sono convinto che sebbene molto probabilmente non ricorderanno i luoghi che hanno visitato, qualcosa dentro di loro è cambiato, per sempre.

Ringraziamo Alejandro García per la sua testimonianza.
Alejandro abita a Ggrancanaria in Spagna, si definisce un travel daddy e nel suo istagram, molto seguito, racconta i suoi viaggi in giro per il mondo in compagnia della sua bambina. 

La fête de la musique

Le 21 Juin c’est la fête de la musique !
C’est un événement désormais mondial mis en place par Jack Lang, Maurice Fleuret et Christian Dupavillon au Ministère de la culture, en France, en 1982.

La fête de la musique a lieu tous les ans au solstice d’été. L’objectif est de favoriser l’accès la culture musicale pour tous à travers des événements sur tout le territoire, gratuitement. L’échange, l’ouverture et la spontanéité sont de mise afin de valoriser l’ampleur de la diversité des pratiques musicales, dans tous les genres de musiques.

Si vous voulez y participer avec vos enfants, voici quelques liens utiles pour préparer l’événement :

– https://fetedelamusique.culture.gouv.fr/
– https://www.citizenkid.com/fete-musique
– http://www.teteamodeler.com/fete-de-la-musique