Ocarina écoute: Les enfants s’ennuient le dimanche – L’argent de poche (François Truffaut)

Aujourd’hui, Ocarina écoute Les enfants s’ennuient le dimanche, une chanson douce et délicate qui fait partie de la bande de son de L’argent de poche, un film inoubliable réalisé par François Truffaut en 1976.

Nous sommes dans les années 70 à Thiers, un village au centre de la France. L’été approche et l’année scolaire est sur le point de se terminer avec une colonie d’été … l’école, puis la maison, les études, les jeux, le cinéma, les amitiés, le mal, les premiers flirts sont racontés par Truffaut à travers les yeux des jeunes, à tel point que le film devient une véritable représentation collective de toute l’enfance.

L’enfance vue par les yeux de l’enfance, telle était l’intention du réalisateur français qui s’est toujours intéressé au monde de l’enfant – selon lui souvent oublié – d’un point de vue psychologique et sociologique. Dans L’argent de poche, les adultes apparaissent comme des individus faibles, défaitistes, même s’ils ne sont pas représentés avec malveillance.

Exception est faite par l’enseignant, qui est plutôt une figure positive et importante, très proche des jeunes. Et dans la dernière scène du film – peut-être même la plus célèbre – l’enseignant Richet tentera d’expliquer à ses élèves, qui terminent la cinquième année, comment il est difficile d’être enfants dans un monde d’adultes, mais aussi à quel point la vie est belle, et comment il est important d’aimer toutes les nouvelles personnes qu’ils rencontreront à l’avenir, en vacances et dans les classes supérieures.

Un dialogue extraordinaire d’un film inoubliable. Ici vous pouvez acheter Les enfants s’ennuient le dimanche, la chanson d’ouverture et de clôture du film, écrite et chantée par le compositeur-interprète français Charles Trenet.

Ci-dessous, nous vous invitons à regarder le discours de Maître Richet aux enfants de sa classe.