Livraison gratuiteGarantie 24 moisMade in Italy

Le Blog d'Ocarina

Le Befana vient la nuit: histoire, origines et célébrations de l’Épiphanie. En cadeau les nouvelles chansons ocarina

Dans quelques jours arrive le Befana, la vieille dame tant aimée de tous les enfants et aussi d’Ocarina! Jouets, bonbons, chocolats – les oignons et le charbon ne manquent jamais – la Befana survole les toits avec son balai et, descendant dans les cheminées, remplit les chaussettes accrochées de toutes sortes de surprises. Comme le dit la chanson: «La Befana vient la nuit avec ses chaussures déchirées, elle survole tous les toits, portant des poupées et des bonbons. Sur ses épaules, elle porte beaucoup de dons et elle les pose sur les cheminées, en souriant elle apporte des friandises et des cadeaux pour les enfants… ».
La tradition de la Befana
L’histoire de la Befana remonte à la nuit des temps et descend des traditions païennes magiques, liées aux cycles saisonniers de l’agriculture, et relatives à la récolte de l’année passée, prête à  reprendre son cycle tous les ans. En effet, la douzième nuit après le solstice d’hiver, la mort et la renaissance de la nature sont célébrées à travers Mère Nature.
À l’époque romaine, le Befana incarne l’une des figures féminines qui survolent la nuit les champs ensemencés pour favoriser la fertilité des cultures. Son balai représente le symbole de la purification des mauvais esprits, en prévision de la renaissance de la saison. Selon certains, c’est Diane, la déesse lunaire du gibier et de la végétation, qui dirigeait ces promenades nocturnes, suivies de figures semblables à celles que l’on appelait, au Moyen Âge, les sorcières.
À partir du 4ème siècle après JC l’Église condamnera les rites païens en essayant de les résorber dans sa propre tradition. Ainsi la Befana devient une vieille femme affectueuse, représentée sur un balai volant avec un châle noué de laine épaisse et non avec le chapeau noir des sorcierres, qui vol dans le ciel chevauchant le balai à l’envers.
Son personnage devient aussi étroitement lié à ceux des Rois Mages. La légende raconte que dans une nuit d’hiver très froide, Baldassare, Gasparre et Melchiorre, sur le long chemin pour se rendre à Bethléem voir l’Enfant Jésus, incapables de trouver le chemin, demanderrent des informations à une vieille femme qui leur montra le chemin. Les Rois Mages inviterrent alors la femme à se joindre à eux, mais, malgré l’insistance, ella refusa. Une fois que les Trois Rois furent partis, elle regretta de ne pas les avoir suivis, et elle prépara un sac plein de bonbons et friandises et commença à les chercher, mais sans succès. La vieille dame frappa alors à chaque porte, donnant à chaque enfant qu’elle rencontrait des bonbons, dans l’espoir que l’un d’eux était l’Enfant Jésus.
La Befana en Italie
L’Epiphanie a toujours été une fête religieuse en Italie, bien qu’elle soit également célébrée comme une fête laïque. Aujourd’hui, après une période où elle avait été quelque peu tombée dans l’oubli, la Befana a repris vie, notamment dans les régions du centre de l’Italie. Cette gentille vieille femme vit donc une seconde jeunesse, liée à la redécouverte et à la valorisation des racines et de l’identité culturelle la plus authentique.
À Urbania, dans la région des Marches, on célèbre depuis vingt ans le “Jour Nationale de l’Épiphanie” et on y trouve la Maison officielle de la Befana.
À Florence, l’Épiphanie est célébrée avec la traditionnelle Cavalcade des Mages, une reconstitution de l’arrivée des Mages de la Sainte Famille dans les rues du centre historique, à cheval, vêtus de costumes de la Renaissance d’une grande splendeur.
Dans la province de Grosseto, il y a les Befani (sur l’île d’Elbe, ils s’appellent Befanotti), des hommes qui, le jour de l’Épiphanie, accompagnent les Befana dans les rues des villages pour interpréter des chants traditionnels de la Maremme.
Mais même en dehors de la Toscane, l’Épiphanie est célébrée le 6 janvier. En Vénétie, la tradition parle d’un feu de joie symbolique appelé «panevin»; il s’agit d’un feu qui efface toutes les choses négatives de l’année qui vient de se terminer. A Venise, se déroule la caractéristique Befana Regatta, qui a atteint en 2021 sa 43° édition, au cours de laquelle des prétendants habillés en Befana, en dialecte Marantega, s’affrontent à coups d’avirons dans le Canal Grande, vêtus de jupe, châle en laine, bonnet et mouchoir sur la tête.
La Befana dans le monde
Contrairement à l’Italie, en France, le 6 janvier, les enfants ne reçoivent pas de bonbons ni de chaussettes en cadeau, mais la tradition veut que dans les jours précédant la fête de l’Épiphanie on prépare un gâteau spécial, la “Galette des Rois”, cachant à son intérieur une fève surprise. Le dessert est servi divisé en autant de tranches qu’il y a d’invités à table, plus une réservée à un pauvre, au cas où il se présentait à la porte. L’heureux qui trouve la fève en mangeant sa tranche devient le roi ou la reine de la fête!
Pas de chaussettes, pas de vieux balais, pas de charbon non plus pour les enfants du Royaume-Uni où un célèbre la Douzième nuit (The Twelfth Night)  avec une représentation de personnages du folklore anglais, comme le Holly Man, un elfe vert décoré de feuilles vertes, de houx et de fleurs. Le dessert typique de la tradition est le Twelfth Night Cake, une délicatesse remplie d’amandes et de fruits confits. A l’intérieur sont cachés un haricot et un petit pois pour élire le roi et la reine de la fête!
Les Espagnols et les Allemands suivent plutôt une célébration plus similaire à celle de l’Italie. Les plus petits le 6 janvier se réveillent très tôt pour courir voir les cadeaux que les Trois Rois leur ont laissés. La veille, ils laissent un peu d’eau devant la porte pour les chameaux assoiffés, avec aussi quelque chose à manger.
Treize Santa Clauses arrivent en Espagne du 11 au 25 décembre, un par jour, et à partir de Noël, ils repartent un par jour. Le 6 janvier  le dernier Père Noël quitte la ville et marque la fin des vacances de Noël. La fête de la Befana est célébrée par une procession aux flambeaux, à laquelle participent, outre le treizième Père Noël, le roi et la reine des elfes. La procession aux flambeaux se termine par un feu de joie et un feu d’artifice.
En Russie, en revanche, le Noël orthodoxe est célébré le jour de l’Épiphanie, le 6 janvier. Lors de cet anniversaire, les enfants attendent impatiemment de recevoir leurs cadeaux, apportés selon le mythe par le Père Noël, appelé le Père Gelo, accompagné de Babuschka, une gentille vieille dame…
“La befana vient la nuit” par Ocarina
Pour célébrer la gentille vieille dame, Ocarina vous propose une nouvelle production originale, la chanson «La Befana vien di notte». Ici vous pouvez l’écouter en avant-première et la télécharger gratuitement. Bonne écoute!

Aujourd’hui Ocarina écoute – La Vida Tómbola – Manu Chao

Aujourd’hui Ocarina dédie son conseil d’écoute de la semaine au Pibe de oro, Diego Armando Maradona, décédé il y a quelques jours et pleuré dans le monde entier.
«Si j’étais Maradona, je vivrais comme lui», commence ainsi la chanson chantée par le musicien français Manu Chao, intitulée La Vida Tómbola. L’une des pièces les plus émouvantes qui n’ont jamais été dédiée au champion argentin et qui fait partie de la bande originale du film documentaire ‘Maradona’ d’Emir Kusturica. La Vida Tómbola sera ensuite chanté par l’artiste  français qui, avec son groupe Mano Negra, en 1994 avait déjà dédié à Diego la pièce Santa Maradona au sein de l’album La Radiolina.
Et le jour de la mort du footballeur, Manu Chao a reproposé la chanson sur son profil Instagram, lui faisant faire le tour du Web. Le texte retrace la parabole unique de la ‘main de dios’, honorant positivement et négativement tous ses excès: «Si j’étais Maradona / je vivrais comme lui / Parce que le monde est une balle / Qui vit en surface».
Dans la vidéo – tirée du documentaire de Kusturica – que nous proposons ci-dessous, un Manu Chao émotionné apparaît devant son idole Diego Armando, satisfait en lunettes de soleil. Et l’émotion est également évidente sur le visage du champion.

World Lullabies – Ninna nanne dal mondo. Le nouveau projet audio OcarinaSound

À l’occasion de Noël, Ocarina présente la playlist World Lullabies – Berceuses du Monde, un nouveau projet audio OcarinaSound qui vise à stimuler les enfants à explorer et à se familiariser avec les différentes cultures, à travers de douces ‘berceuses de la paix’, chantées dans le monde.
On part de la tradition européenne pour atteindre le Moyen-Orient avec des berceuses en hébreu et en arabe.
La playlist se compose de 6 berceuses appartenant à 6 pays différents: Italie, France, Angleterre, Espagne, Israël et Palestine. La production World Lullabies a vu la participation de 5 chanteurs et 3 musiciens engagés dans l’utilisation d’une riche gamme d’instruments; à partir du piano, du xylophone et de la guitare jusqu’au oud, à l’ukulélé et au sitar pour n’en nommer que quelques-uns.
Les chansons peuvent être achetées en les téléchargeant sur Ocarinadj, la section audio du site www.ocarinaplayer.com
Le projet voit la collaboration de la Maternité de l’Hôpital Saint Joseph de Jérusalem (connu localement sous le nom de ‘French Hospital’) , où se rendent pour accoucher soit des femmes musulmanes que juives. Et précisément à cette structure si particulière, un lieu où règnent l’harmonie et la tolérance entre les différentes cultures et religions, Ocarina a fait don de quelques lecteurs qui seront offerts aux nouveaux parents pour faire écouter à leurs enfants des berceuses et bien d’autres morceaux dédiés à la détente et au sommeil.
World Lullabies part de l’hypothèse que la ‘berceuse’ est un instrument de paix, de partage: tous les enfants, où qu’ils soient nés et quelle que soit la langue qu’ils parlent, partagent le langage universel de la poésie à travers la musique.
Tout est désormais codifié, homologué, les berceuses au contraire font partie de toutes les civilisations, traversant les frontières du temps et des nations.
Récente est la découverte d’une berceuse d’il y a 2500 ans, dont le texte est gravé sur un tableau numérique qui a été récupéré à 160 kilomètres de Bagdad. L’un des premiers exemples d’une berceuse chantée très probablement par une nourrice (même si souvent des chansons douces étaient aussi chantées directement par l’un des parents et parfois ensemble). Les mots utilisés sont poétiques et souhaitent au petit le même “sommeil d’une gazelle fatiguée”, lui demandant de somnoler comme “le berger au milieu de son tour de garde”. Des exemples tirés de la nature ou de la vie rurale qui aident les petits à se détendre et à trouver un sommeil paisible.
Les années passent, les coutumes et les traditions changent, mais il semble que les berceuses et le désir des parents de bercer leurs enfants restent stables avec leur amour.

Aujourd’hui Ocarina écoute – Comptine d’un autre été: L’Après Midi – Le Fabuleux Destin d’Amélie Poulain

Aujourd’hui, Ocarina est un peu mélancolique et écoute Comptine d’un autre été: L’Après Midi, chanson célèbre et motif récurrent du film Le Fabuleux Destin d’Amélie Poulain, une étape importante du cinéma français.
Réalisé par Jean-Pierre Jeunet, le film est sorti en salles en 2001, faisant tomber des millions de spectateurs amoureux de sa manière originale, visionnaire et aussi colorée de regarder le monde. Une fable moderne et ancienne à la fois qui raconte la vie du personnage inoubliable d’Amélie Poulain avec une sensibilité poétique et ironique.
La bande originale est aussi très célèbre, écrite par le multi-instrumentiste français Yann Tiersen et composée de 20 titres.
Pleine de délicatesse et de rêverie, elle a été créé avec une prédominance de piano et d’accordéon et avec des instruments ludiques – le piano jouet, la boîte à musique ou la mandoline – reflet parfait de l’humeur rêveuse et fluctuante de la protagoniste.
Comptine d’un autre été: L’Après Midi est l’une des chansons de la bande originale interprétée entièrement au piano, très délicate et relaxante, qui suggère la liberté et l’espoir de jours meilleurs. En fait, dans le film elle accompagne les moments d’incertitude (mais aussi de désespoir) d’Amélie.
Ici vous pouvez acheter la chanson
Ci-dessous la vidéo

Ocarina écoute: Speranza – Gianni Rodari

Le 100e anniversaire de la naissance de Gianni Rodari a été célébré le 23 octobre 2020. Une date importante que Ocarina souhaite également célébrer pour commémorer le grand maître dont on ne se fatigue jamais pour son intelligence, son imagination, sa créativité et son extrême actualité.
À de nombreuses reprises sur The pOnd, le blog de Ocarina, nous avons parlé de Gianni Rodari, nous avons écouté ses comptines, ses histoires, et raconté des événements et des expositions qui lui étaient consacrés. Dans la section Ocamerone de notre site, il est possible d’écouter et de télécharger des histoires tirées de Fiabe al telefono, lues par des amis d’Ocarina.
En ces jours marqués par des vagues de peur et d’incertitude, nous voulons le commémorer avec une comptine, tirée de la collection Filastrocche per tutto l’anno, qui transmet sa positivité: l’Espoir, conçu comme quelque chose d’extrêmement précieux, devrait être distribué à tout le monde!
Un Espoir qui, comme l’écrit Rodari, devrait être à ‘bon marché’. Ceci parce que il s’agit d’un sentiment, un véritable ‘printemps’ de la vie, qui pousse à en faire plus, à avancer. Et tout cela est certainement quelque chose que même les plus miséreux méritent d’avoir.

Se io avessi una botteguccia

fatta di una sola stanza

vorrei mettermi a vendere

sai cosa? La speranza.

“Speranza a buon mercato!”

Per un soldo ne darei

ad un solo cliente

quanto basta per sei.

E alla povera gente

che non ha da campare

darei tutta la mia speranza

senza fargliela pagare.

Ici, vous pouvez acheter la comptine interprétée par Stefano Panzarasa, Chef du Service d’Éducation Environnementale dans le Parc Naturel Régional des Monts Lucretili, qui a transmis dans les écoles le message éco-pacifiste de Gianni Rodari (avec son inséparable guitare).

Ci dessous la vidéo

Ressentez avec le corps. Sophrologie pour aider les enfants à se détendre

La sophrologie est une discipline relativement récente, née au début des années 1960, qui aide à détendre l’esprit et le corps. Alfonso Caycedo, neuropsychiatre colombien, considéré comme le fondateur de la sophrologie, la définit comme une ‘pédagogie du bonheur’, précisément parce qu’elle vise à aider chaque individu à développer sa propre conscience et l’harmonie psychophysique à travers des techniques de relaxation physique et mentale, ainsi que des mouvements corporels et respiratoires profonds.
Depuis quelques années, la sophrologie est également très utilisée chez les enfants: dans le domaine éducatif pour développer l’attention et la mémoire, et au niveau sportif pour augmenter la concentration, la motivation et gérer les formes de stress.
A cet égard, Melanie Butruille, sophrologue française, spécialisée dans l’accompagnement des enfants, qui utilise Ocarina dans son travail, nous raconte son expérience thérapeutique avec les enfants. Un travail qui, dans cette période de fort stress émotionnel, devient de plus en plus connu et nécessaire, même pour les plus petits. Les parents se tournent souvent vers elle pour plusieurs raisons, comme aider leurs enfants à apprendre à se détendre, à se concentrer, à gérer la colère, à favoriser l’endormissement …
Si jusqu’à 8 ans on predilige une technique de sophrologie ludique, avec des exercices et des jeux dynamiques, pour les plus grands on commence à proposer des outils de relaxation qui nécessitent d’une plus grande capacité à rester passif et concentré plus longtemps.
La musique est certainement un outil très valable pour aider les enfants à se détendre, à tel point que Mathilde Butruille l’utilise dans chacune de ses séances, privilégiant les sons de la nature, tels que la pluie, le vent et les vagues, capables de transmettre sécurité et tranquillité.
Elle demande à chaque enfant de choisir le son de la nature qui évoque des souvenirs positifs en lui, pour procéder ensuite à des exercices de respiration.
Pour les plus petits, la première approche se fait toujours avec le jeu: l’enfant choisit une musique et de là on lui propose des jeux visant à stimuler la concentration, par exemple.
La musique est essentielle lors des séances thérapeutiques mais aussi à la maison, pour favoriser la relaxation et l’endormissement. Mathilde Butruille nous dit qu’elle enregistre souvent une session ou une histoire sophronique directement sur Ocarina pour que les enfants puissent les écouter à nouveau à la maison.
Parmi les conseils qu’elle donne aux parents pour aider leurs enfants à se détendre, à noter celui d’enregistrer leur histoire préférée avec leur propre voix pour que l’enfant puisse continuer à écouter les voix de papa et maman de manière autonome, directement dans son lit. En ce sens, Ocarina se révèle être un instrument idéal, capable de donner d’authentiques moments de sérénité.
Nous remercions pour son témoignage, Melanie Butruille, sophrologue, spécialisée dans ‘l’accompagnement des enfants’.

Ocarina écoute – ‘Sous le ciel de Paris’ – Juliette Greco

Aujourd’hui Ocarina rend hommage à Juliette Greco, icône de la chanson française célèbre dans le monde entier, qui nous a quittés il y a quelques jours. Juliette Greco a commencé sa longue carrière pendant les années quarante dans les cafés bohémiens de Saint-Germain-des-Prés à Paris, pour devenir très vite l’égérie de nombreux artistes; de Miles Davis à Jean Paul Sartre, de Jacques Prévert à Serge Gainsbourg .

Inégalée pour l’intensité de ses interprétations et pour la profondeur de sa voix, sombre et grave, pleine de sensualité spontanée.
Muse de l’existentialisme français, Juliette Greco a toujours choisi des chansons à interpréter avec un sens aigu de responsabilité, proposant également des thèmes difficiles, contraires à la morale de l’époque.
Elle a donc chanté la douleur vivante, poignante, des amours malheureuses, mais aussi des hymnes à la lutte pour la liberté, pour l’espoir d’un avenir meilleur.
Elle incarnera à jamais l’effervescence culturelle et artistique des années d’après-guerre, du Paris de la Rive Gauche.
Son vrai succès arrivera en 65 avec la série télévisée ‘Belfagor’ ou ‘Le fantôme du Louvre’, dans laquel elle incarne la sensuelle et ambiguë Luciana Borel, qui s’avère être le fantôme; une histoire à laquelle elle est toujours restée tellement attachée qu’elle revient en camée dans le film de 2001 de Jean-Paul Salomé.
La carrière de Juliette Greco sera très animée jusqu’à la fin, à tel point qu’elle se produira jusqu’au seuil des 90 ans!
Parmi les chansons / poèmes en musique qui ont rendu sa voix célèbre et immortelle, nous signalons: Si tu t’imagines (1950), La Rue des Blancs-Manteaux (1950), Les feuilles mortes (1951), Sous le ciel de Paris (1951), Je hais les dimanches (1951), Il n’y a plus d’après (1960), Jolie Môme (1961) et La Javanaise (1963).
Aujourd’hui, nous écoutons’ Sous le ciel de Paris’, une chanson écrite à l’origine pour le film homonyme de 1950, réalisé par Julien Duvier. Dans le film, la chanson a été chantée par Jean Bretonnière. La même année, la chanson sera enregistré par Juliette Gréco pour son troisième album sorti en 1951. Sa version deviendra l’une des plus connues et représentera un symbole de Paris et de la France pour le monde entier.
Ici vous pouvez acheter ‘Sous le ciel de Paris’
Ci-dessous la vidéo

La musique et la dimension sonore comme expérience éducative

L’écoute comme éveil au son et à la musique peut se transformer dans une expérience éducative qui favorise la connaissance de soi, de l’autre, du monde. Les sons que nous percevons affectent nos émotions, notre imagination, nos comportements et certainement agissent aussi sur le plan cognitif. Dans cette perspective, toute activité et tout parcours pédagogique comportant une stimulation sonore peut être très utile dans le milieu scolaire, en aidant les enfants à apprendre aussi bien qu’à travers les relations et la socialisation.
L’école et l’écoute 
Malheureusement, la musique n’est pas toujours intégrée dans les programmes scolaires. En particulier, un enseignant qui ne se considère pas comme un musicien professionnel, encore moins comme un «génie» de la matière, finit par refuser l’utilisation de toute expérience sonore ou d’écoute sonore comme moyen de sensibilisation à l’écoute en général.
En fait, de nombreuses théories pédagogiques soutiennent que l’écoute sonore et musicale n’ait pas pour but d’éduquer de jeunes musiciens, mais qu’il soit essentiel de stimuler dans chaque individu de nombreuses compétences perceptives, telles que la concentration, le souci du détail, le sens de l’ordre et de la discipline, l’attention aux pauses, l’analyse du son et de soi-même en tant que source, y compris du son. C’est une attitude à l’écoute qui «précède» l’écoute musicale formelle.
La pédagogue Maria Montessori ainsi que le violoniste japonais Shinichi Suzuki, fondateur de la méthode homonyme dont la valeur est reconnue dans le monde entier, soutiennent la centralité de l’apprentissage musical pour les enfants, et que surtout on ne puisse pas distinguer entre enfants surdoués ou pas: chacun à la naissance possède des talents innés qui peuvent être développés pendant la croissance si l’environnement le permet.

Les effets de la musique sur le corps: études 
Au-delà du développement musical de l’enfant, des études récentes démontrent comment la musique affecte notre corps; les chercheurs ont mesuré plusieurs paramètres pendant l’écoute: le rythme respiratoire, la tension artérielle, le flux artériel dans le cerveau, le rythme cardiaque. On peut en déduire que les pièces musicales aient une influence constante et dynamique sur le système cardiovasculaire et respiratoire. En fait, le rythme cardiaque et la respiration sont synchronisés avec la musique, quelles que soient les connaissances et les préférences musicales des sujets. La musique aux rythmes rapides accélère la respiration, la fréquence cardiaque et augmente la pression artérielle, tandis que les musiques plus calmes et plus rythmées produisent l’effet inverse d’une relaxation générale qui ralentit le rythme et abaisse la pression.
Une étude allemande de l’Université de la Ruhr de Bochum, publiée dans la revue Deutsches Ärzteblatt International, a révélé que la musique de Mozart et Strauss abaisse la tension artérielle, la fréquence cardiaque et le niveau de cortisol, la soi-disant hormone du stress. On ne peut pas en dire autant de celle du groupe pop Abba, qui semble n’avoir aucun effet significatif sur la circulation sanguine.
Ces données ont été confirmées par une étude réalisée par le professeur Luciano Bernardi (2018) de l’Université de Padoue qui voulait comprendre si l’écoute de la musique, en particulier de la musique classique et lyrique, produisait des effets particuliers sur le corps humain. Bernardi déclare, commentant les résultats de son travail: «La musique génère un changement continu et dynamique, et dans une certaine mesure prévisible, du système cardiovasculaire; ce ne sont pas seulement les émotions suscitées par la musique qui influencent les changements cardiovasculaires, mais aussi le contraire, et c’est-à-dire que de manière bidirectionnelle, les changements cardiovasculaires induits par la musique peuvent être le substrat pour susciter de nouvelles émotions».
L’écoute sonore et musicale pourrait donc non seulement constituer un outil didactique d’intervention immédiate à disposition des enseignants, mais si utilisée systématiquement, elle pourrait aussi contribuer à créer des émotions et des états d’âme qui favorisent la prédisposition à l’apprentissage chez les enfants.

Ocarina écoute: It’s a Long Way to the Top – AC/DC

Aujourd’hui, Ocarina fête la rentrée en écoutant la bande originale de la légendaire comédie musicale School of Rock! Pour l’occasion, nous avons choisi la version d’AC DC de It’s a Long Way to the Top, que Jack Black et le groupe ‘School of Rock’, formé par ses élèves, chantent à la fin du film.

Réalisé par Richard Linklater en 2003, School of Rock a été écrit par Mike White spécifiquement pour Jack Black, dans le role du protagoniste Dewey Finnche, le guitariste imprudent et dodu. Expulsé de son groupe No vacancy, Dewey obtient le rôle d’enseignant avec une ruse et dans le seul but de subvenir à ses besoins, mais de manière inattendue ce sera une véritable révélation pour ses élèves, habitués à des cours classiques et ennuyeux. Non seulement il leur apprendra l’histoire du rock, mais il les poussera à fonder leurs propres groupes, à se produire et à concourir, surmontant les obstacles et les doutes avancés par les parents et les éducateurs pas convaincus de l’efficacité du rock en tant que matière d’enseignement.

La bande de son de Craig Wedren est une célébration et un hommage aux nombreux succès rock de groupes comme The Who, The Clash, AC / DC et Led Zeppelin.

La version originale de It’s a Long Way to the Top (If You Wanna Rock ‘n’ Roll) a été publiée par le groupe australien AC / DC. En 1975, la chanson est le premier morceau du disque T.N.T. et de la version internationale de High Voltage.

Ci-dessous, la scène finale du film avec la performance de Jack Black et du groupe d’élèves

Maria Montessori: “le grand narrateur de la vérité”.  Ocarina célèbre les 150 ans de sa naissance

Le 31 août 1870 est la date de naissance de Maria Montessori: éducatrice,  neuropsychiatre infantile, scientifique, philosophe, créatrice de la méthode qui porte son nom, mère d’une pensée pédagogique intemporelle qui est devenue un héritage pour des générations d’enseignants du monde entier.
Ces jours-ci, beaucoup célèbrent le 150ème anniversaire de sa naissance et Ocarina veut également lui rendre hommage en parlant de ses leçons cosmiques.
Comment est né l’univers? Comment la vie sur terre a-t-elle commencé? Comment l’homme deviendra-t-il? Qui a inventé les lettres? Et les chiffres? Ce sont toutes de grandes questions que souvent les enfants de 6 à 7 ans – période à laquelle ils entrent à l’école primaire – commencent à se poser et à poser à leurs parents et à leurs enseignants.
Partant des besoins évolutifs et des caractéristiques psychologiques des enfants de cet âge, Maria Montessori a développé en 1935 un projet éducatif nommé «éducation cosmique». Le but est d’éduquer l’enfant à réaliser et à satisfaire les  curiosités qui surgissent en lui lorsqu’il commence à prendre conscience des choses qui l’entourent et à vouloir en connaître les causes et les effets; c’est-à-dire, lorsque l’esprit ressent le besoin d’approfondir les choses de la réalité.
Avec sa ‘vision cosmique’, Maria Montessori tente de répondre aux questions des enfants sur les connexions et les relations qui caractérisent notre planète.
Selon sa pensée, le monde et l’Univers représentent un grand ordre, dans lequel chaque élément est interconnecté et a une tâche cosmique.
L’objectif premier de tout éducateur est donc de générer un sentiment d’appartenance à ce monde et de fournir les clés nécessaires pour pouvoir l’interpréter. Ce n’est qu’en développant une vision écologique et responsable du monde qu’il est possible de saisir sa complexité et sa beauté, et d’en faire partie en tant que sujet actif.
Les cinq grandes leçons cosmiques
Dans son projet éducatif, Maria Montessori propose cinq leçons cosmiques: des narrations captivantes et engageantes destinées aux premières classes du cycle  primaire et que les enfants sont invités à écouter assis en cercle sur un tapis ou sur des coussins.
Ces histoires sont un outil didactique précieux et encore largement utilisé aujourd’hui par les maîtres Montessori; un outil qui inaugure le voyage des enfants dans l’exploration de l’ordre cosmique et de l’harmonie de l’univers, ainsi que l’étude de l’histoire et de la géographie, de la biologie, du langage et des mathématiques.
La première fable introduit la théorie de la création de l’univers, parle des origines du Tout. Même étant connue sous le nom historique de “Dieu qui n’a pas de mains”, de nombreuses écoles Montessori préfèrent remplacer le mot Dieu par le mot Nature, ou par la force créatrice de l’univers.
Une ou deux semaines après avoir lu la première fable, on raconte l’histoire qui raconte comment la vie s’est formée sur la planète, puis celle sur l’avènement de l’être humain et les autres à suivre.
La narration permet aux enfants de contextualiser le présent entre le passé et le futur, tout sans prendre de vue ses propres origines, comme aussi la responsabilité de contribuer à la sauvegarde et au développement de notre planète.
Dire la vérité
Mario, fils de Maria Montessori et proche collaborateur, aimait définir sa mère “la grande narratrice de la vérité”. Ce n’est pas par hasard, en fait, que les fables cosmiques aient le caractère de la réalité et soient insérées dans l’ordre naturel des choses. Le langage imaginatif et parfois allégorique des récits Montessori construit donc un instrument pour susciter l’intérêt de l’enfant. Dans ce contexte, selon Maria Montessori, la fantaisie représente un moyen d’explorer le monde et la réalité et il est absolument important qu’elle ne soit pas reléguée dans le monde du «fantastique» et des contes de fées. Ce dernier, en revanche, doit être une réinvention de la vie quotidienne de l’enfant; similaire, mais pas exactement pareil: certains détails ou paramètres doivent différer, sinon l’enfant se sentirait trop impliqué et pourrait confondre la réalité avec la fantaisie et viceversa.
C’est précisément à propos de cette question que Maria Montessori, définie comme «enseignante toujours à contre-courant», critique les éducateurs qui, à son avis, tout en reconnaissant l’importance de l’imagination, ont tendance à la cultiver séparément, indépendamment de l’intelligence, tout comme ils voudraient séparer l’intelligence des activités manuelles. Il y a donc une nette séparation entre la réalité qui est enseignée avec des notions arides et des sujets complexes, et la fantaisie qui est cultivé par les fables, qui parlent d’un monde merveilleux, mais qui n’est pas le monde qui nous entoure, celui dans lequel nous vivons.
Cependant, il y a des contes qui font exception, dans lesquels la fantaisie  est confondu avec la réalité, mais ils sont si beaux et contiennent des enseignements  si précieux qu’on arrive à négliger le fait que le protagoniste peut être un enfant ou un lapin qui parle. Dans ces cas, nous devrions essayer d’expliquer que les lapins ne parlent pas dans la réalité et n’ont pas d’attitudes humaines.
Subscribe now!